Cacher la profondeur

Spectacle musical autour de la correspondance de Richard Strauss et Hugo von Hofmannsthal
Casting >>

Mise en scène : Aliénor Dauchez
Lumière : Romain Delagarde
Direction musicale : Roman Lemberg

Comédien : Antoine Sarrazin
Chanteuses : Marlène Assayag, Andreea Soare
Pianiste : Roman Lemberg

2018

Académie du Festival d'Aix-en-Provence

Théâtre impérial, Compiègne

Une production du Festival d’Aix-en-Provence en coproduction avec La Cage.

Au pays de l’opéra, la collaboration nécessaire mais souvent problématique entre compositeur et librettiste occupe une place centrale. Elle a rarement été aussi fructueuse que dans le cas de Richard Strauss et de Hugo von Hofmannsthal, dans les premières décennies du XXe siècle. La rencontre entre le musicien bavarois et le poète viennois avait certes quelque chose d’une évidence. Car ces deux esprits cosmopolites étaient épris d’une culture européenne qu’ils connaissaient en profondeur. Mais leur collaboration ressemblait aussi à l’union de la carpe et du lapin, tant les caractères du pragmatique bourgeois allemand et de l’idéaliste aristocrate autrichien avaient de discordances. De cette valse-hésitation entre harmonie et désaccord, la riche correspondance des deux artistes témoigne avec fulgurance. Et voilà que ces lettres servent de point de départ à une évocation théâtrale et musicale, où voix parlée et voix chantée, musique et texte rappellent que toute collaboration s’enrichit de ses aspérités.